top of page
Rechercher
  • Pascal Guillotin

Les maux des émotions

L'alexithymie ou la difficulté à lire en soi .



L'appellation sonne bien aux oreilles mais ce qu'elle définie et qui touche en moyenne 10 % de la population ( c'est beaucoup ) est l'incapacité d'identifier et de mettre des mots sur ses émotions !

La majorité des personnes atteintes sont des hommes et si les différences éducationnelles face aux réactions émotives dans l'enfance des petits garçons et des petites filles sont importantes, les causes de l'alexithymie sont aussi à chercher dans les carences de soin de la toute petite enfance ou à des conséquences de stress post traumatique .

A noter que les personnes alcooliques ou toxicomanes sont les plus frappés avec de 40 à 60 % de prévalence .


Les symptômes


Si les personnes alexithymiques présentent les manifestations physiologiques des émotions (variation du rythme cardiaque, sueur…), elles ne sont capables ni d’avoir conscience de leurs émotions ni de les exprimer. Ainsi, il en découle tout un panel de manifestations cliniques :

  •  Une incapacité à se représenter mentalement les émotions ; la cécité émotionnelle .

  •  Difficultés à créer des liens avec autrui .

  • Manifestations somatiques ( dans le corps physique) qui compensent les non dits émotionnelles .

  •  Difficultés à comprendre et interpréter les émotions des autres  et donc à faire preuve d'empathie.

  •  Évitement maximal des conflits et, si la situation se dégrade, une tendance à des réactions disproportionnées .

  •  De très faibles capacités d’introspection .

  •  Manque d’imagination, de créativité, d’humour et de flexibilité ;

  •  Un mode de pensée très particulier : orienté de façon excessive vers les stimulations extérieures et marqué par un évitement de la prise en compte des signaux internes.

  • Psychothérapie, TCC et sophrologie ainsi que toutes les thérapies corps / esprit cherchant, en travaillant sur les ressentis dans le corps à y associer des émotions permettent, en individuel ou en groupe, d'avancer sur le chemin de la guérison.

26 vues0 commentaire
bottom of page